Le sport et son impact sur les maladies graves



L'importance de l'exécution d'une activité physique régulière n'est plus une chose à rappeler puisque nous sommes tous les jours témoins de prouesses réalisées grâce aux activités sportives. Il n'est pas question des compétitions mais des apports du sport sur la santé du pratiquant. Découvrez ici l'impact du sport sur les maladies graves.



Pratiquer une activité physique : le pourquoi


Diverses raisons motivent la pratique d'une activité physique régulière, même si la principale est le maintien de l'organisme en bonne santé. Au registre de ces motivations nous retrouvons :

  • L'amélioration de santé mentale du pratiquant : un sportif sera moins sujet aux problèmes de dépression et ceux liés à l'anxiété. Autrement dit la pratique d'une activité physique vous permet de libérer votre esprit et de vous vider.
  •  L'augmentation du niveau de concentration du pratiquant ce qui lui permet de donner de meilleurs résultats au travail.
  • Une connexion avec le monde intérieur et l'amélioration de la qualité de ses liens avec son entourage.
  • Le travail de sa morphologie : il est question ici de la transformation physique et de renforcement de ses résistances.

 

Le sport : ses effets sur les maladies graves



Bien que le sport soit pratiqué pour le plaisir par certaines personnes ou pour des besoins spécifiques, il ne demeure pas sans impacts sur les maladies pouvant affecter l'individu. En effet la pratique du sport permet de prévenir certaines affections.
- Le diabète : il est connu de tous que cette maladie affecte les tissus et les vaisseaux sanguins du malade augmentant ainsi les chances de survenue d'affections cardiovasculaires. Le sport stimule développement de nouveaux canaux sanguins et apporte de l'oxygène à l'organisme au tissu pour leur fonctionnement optimal.
- La prévention de certains cancers : selon les experts la pratique d'une activité physique régulière permettrait de prévenir certains cancers comme celui du colon et du sein. Également il réduirait l'évolution de la maladie chez certaines personnes déjà atteintes de la maladie.

- l'hypertension artérielle : pour ces patients il réduirait la pression sanguine et les mettrait à l'abri de troubles cardiovasculaires.

/ by

Post Author: